« Deux dames au volant est une compagnie de cirque membre de La Basse Cour, collectif circassien basé à Nîmes qui s’inscrit dans la démarche du nouveau cirque, alliant les différentes disciplines du cirque traditionnel à d’autres arts du spectacle vivant.

Deux dames au volant c’est « Manu et Marion », deux artistes aériennes au plateau, mais aussi à la régie, à la diffusion et à la communication.

Pourquoi "Deux dames au volant"?

 

     * Parce qu’on gère tout, on pilote littéralement notre projet.

    * Parce qu’être à deux derrière un volant, c'est un peu dangereux, mais très excitant.

    * Parce que "femme au volant" ne rime pas qu'avec "mort au tournant"

 

Voilà.

UNIVERS ARTISTIQUE

En premier lieu, nous souhaitons à-travers nos créations faire passer un bon moment au public, lui permettre de rire , de s’évader  du quotidien dans un registre léger  tout en parlant des choses vraies, qui nous touchent tous. Nous questionnons en particulier la place de la femme dans notre société.

Nous n’hésitons pas à faire appel à différents registres de jeu : Clown, humour, ainsi qu’à différentes compétences, cirque et musique  notamment.

Nous sommes des artistes de cirque aériennes avant tout. Nous utilisons notre agrès, le tissu  aérien, de manière originale. Nous inventons des chemins qui créent des images, des surprises, des positions pratiques ou des situations ridicules. 

Nous cherchons aussi à utiliser les objets de manière inattendue: une caisse, un accordéon  ou un portique en métal de 150kg ! 

HISTORIQUE

    Notre rencontre a lieu en 2015 lors de notre formation à l’école de cirque du Salto à Alès.

Nous concrétisons nos premières collaborations avec des numéros de tissu aérien en duo, tout d’abord très visuels en jouant avec des effets de miroirs et de symétrie, posant ainsi les bases d’une recherche artistique originale.

En 2017 nous nous orientons vers un registre différent. Cette fois ci nous amenons le comique de situation dans un univers poétique et mettons à rude épreuve nos talents de musiciennes aériennes, tout en poursuivant la recherche technique au tissu.

Sur cette base, nous créons une forme de 30 minutes pour la rue et donnons une vingtaine de représentations l’été 2017. Pour la première fois nous nous amusons à faire participer le public, et n’hésitons pas à le solliciter pour monter le portique et intégrer cet aspect dans le spectacle.

 

En 2018, nous donnons sa forme finale à notre spectacle «Entre biceps et paillettes», en intégrant les éléments qui nous tiennent à cœur: la participation du public, les images poétiques et l’univers comique.

 

De juin 2018 à septembre 2019, nous avons déjà donné 50 représentations de « Entre biceps et paillettes » .

© 2017 par Marion Coulomb et Emmanuelle Durand
 

  • Facebook - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now